Haute baie lumière contribuent largement à l’environnement lumineux des installations sportives intérieures où le nombre de spectateurs est faible ou lorsque la compacité de la structure du bâtiment pose un problème pour l’utilisation de projecteurs.

Généralement, ces luminaires sont installés dans les gymnases et les enceintes sportives. Les gymnases sont souvent mis en œuvre dans le cadre d’établissements d’enseignement pour accueillir des programmes scolaires et des activités sportives.

Les gymnases sont de vastes espaces intérieurs conçus pour accueillir des pièces de divertissement, des programmes d’entraînement ou des pièces de compétition qui n’attirent pas de grands publics.

Ces espaces sont utilisés pour accueillir une variété de sports tels que le basket-ball, le badminton, le tennis, le volley-ball, le hockey sur glace/rouleau et le futsal. Les gymnases et les arènes sportives sont souvent construits à l’aide de squelettes qui forment des sous-espaces intérieurs appelés « baies ».

Les équipements d’éclairage sont montés sur la surface de la structure du plafond ou suspendus par des dispositifs de suspension. Comme la hauteur libre de ces installations atteint ou dépasse généralement 6,1 mètres (20 pieds), les appareils d’éclairage qui y sont installés sont souvent appelés « haute baie lumière ».

Cependant, il n’existe pas de règle absolue concernant la hauteur du plafond impliquée dans l’installation de haute baie lumière. La hauteur minimale d’installation est déterminée par le type de mouvement dans l’espace.

Par exemple, les luminaires doivent être installés à au moins 6,7 mètres (22 pieds) au-dessus d’une surface de jeu de basket-ball IES de classe IV.


There is a correlation between the size of a facility and the level of lighting.

Les sports pratiqués dans les gymnases et les stades exigent généralement une quantité et une qualité d’éclairage conformes aux normes d’éclairage IES pour les jeux de classe III ou IV. La quantité d’éclairement est le plus souvent considérée comme le maintien d’un éclairement horizontal moyen, qui est une mesure de la densité du flux lumineux incident sur une surface horizontale ou une surface de jeu de 1 mètre ou plus.

Pour les sports aériens, l’éclairage vertical doit être évalué sur toute la hauteur de l’aire de jeu afin de garantir une bonne visibilité des cibles de jeu qui sont souvent en l’air.

Les facteurs de qualité de l’éclairage comprennent l’uniformité, l’éblouissement direct et réfléchi, le rendu des couleurs et le scintillement de la lumière. L’uniformité de l’éclairage est un facteur universellement important dans tous les types de sports et à tous les niveaux d’installations.

Un éclairage inégal oblige l’œil à s’adapter à différents niveaux de luminosité.

L’adaptation constante de l’œil dans le champ de vision peut entraîner une gêne visuelle et une fatigue oculaire, ainsi qu’une perception visuelle déformée de la vitesse et de la position de la cible de la compétition. Les changements soudains de l’intensité de l’éclairage dans la zone de course peuvent donner l’impression que les cibles se déplaçant rapidement accélèrent ou ralentissent lorsqu’elles passent d’un niveau d’éclairage à un autre.


La capacité de répondre aux exigences quantitatives et qualitatives de haute baie lumière dans les stades dépend presque entièrement des performances du luminaire.

Alors que les haute baie lumière sont des systèmes d’éclairage fixes dont la distribution du flux lumineux est entièrement contrôlée par le système optique global, les projecteurs destinés aux grandes installations sportives offrent une plus grande souplesse dans la conception optique, car ils peuvent être orientés dans n’importe quelle direction.

Pour accomplir cette tâche, haute baie lumière doit produire un grand nombre de lumens pour répondre aux exigences d’éclairage, tout en assurant un contrôle étroit du faisceau et une distribution uniforme de la lumière.

Par le passé, les éclairages de grande hauteur dans les stades de sport utilisaient des lampes à décharge à haute intensité (HID) (c’est-à-dire aux halogénures métalliques), qui produisent de la lumière par une décharge électrique dans un tube à arc. L’utilisation de lampes aux halogénures métalliques, bien que répondant aux défis de l’éclairage sportif et étant plus économique que les lampes à incandescence, a été controversée pour plusieurs raisons.

Lorsqu’elles sont installées dans des luminaires, l’efficacité modeste des lampes aux halogénures métalliques est immédiatement compensée par des pertes optiques de 30 % ou plus en raison de leur schéma de rayonnement omnidirectionnel et de la taille plus importante de la source lumineuse.

Les luminaires pour grande hauteur HID placent une grande quantité de lumière au centre de l’étalement du faisceau, ce qui entraîne une distribution inégale de la lumière. Par conséquent, la densité des luminaires doit être augmentée afin de chevaucher étroitement le faisceau produit par les luminaires adjacents pour obtenir l’uniformité souhaitée.

Les luminaires pour grande hauteur HID sont inefficaces et ne parviennent pas à éclairer les cibles visées, ce qui entraîne des coûts d’investissement et d’exploitation élevés. La maintenance des luminaires HID est complexe, tantôt pour les lampes, tantôt pour les ballasts.

Les lampes aux halogénures métalliques fonctionnent à des températures et des pressions élevées. Pour éviter une défaillance catastrophique à la fin de la durée de vie spécifiée de la lampe, qui est relativement courte pour les lampes à haute puissance, il est nécessaire de procéder à un rechargement collectif plutôt que de remplacer les lampes individuellement.

Les coûts encourus dépasseraient l’investissement initial. En outre, les longs temps de préchauffage et de redémarrage, la capacité de gradation limitée et le vieillissement rapide sous le stress des commutations fréquentes empêchent les lampes à décharge à haute intensité de réaliser le potentiel d’économie d’énergie du contrôle de l’éclairage.


LED haute baie lumière sont maintenant utilisés dans les stades.

Les technologies d’éclairage à base de semi-conducteurs offrent de vastes possibilités d’améliorer l’efficacité, l’efficience, la qualité et la fiabilité de l’éclairage. La plate-forme technologique LED permet de réaliser des économies d’énergie au-delà de l’amélioration considérable de l’efficacité de la source lumineuse et comprend l’efficacité des applications d’éclairage (LAE), qui permet de réaliser des économies d’énergie grâce à l’amélioration de l’efficacité de la transmission optique, à l’utilisation de commandes d’éclairage et à l’optimisation des caractéristiques de distribution spectrale de puissance (SPD).

En tirant parti des caractéristiques uniques des LED, les luminaires pour grande hauteur peuvent être conçus pour aller au-delà des facteurs de forme et des méthodes de contrôle optique traditionnels afin d’obtenir une distribution lumineuse hautement uniforme et contrôlée avec précision, ainsi qu’un flux lumineux efficace de la source lumineuse.

Le système LED haute baie lumière connecté peut utiliser les données collectées à partir de capteurs d’occupation ou de lumière du jour, de contrôleurs locaux, d’appareils personnels tels que les smartphones, de systèmes de gestion de bâtiments (BMS), de plateformes IoT, ou toute combinaison de ces éléments pour mettre en œuvre des stratégies sophistiquées de contrôle de l’éclairage afin d’obtenir des résultats d’intensité maximale.

D’autres attributs d’éclairage, tels que l’aspect des couleurs, le rendu des couleurs et l’absence de scintillement, peuvent être hiérarchisés si nécessaire afin de fournir le meilleur éclairage pour l’application. Dans les applications d’éclairage sportif, le fonctionnement sans problème des systèmes d’éclairage difficiles à atteindre est d’une importance décisive.

La capacité des systèmes LED à remplir les fonctions requises dans des conditions de fonctionnement pratiquement contrôlées pendant de longues périodes place l’éclairage à l’avant-garde de la fiabilité et de la durabilité.


Les systèmes d’éclairage génèrent, contrôlent et distribuent généralement la lumière par le biais d’une architecture hautement sophistiquée qui contribue au fonctionnement fiable, efficace et contrôlé des LED.

Les LED sont des dispositifs semi-conducteurs à jonction p-n qui émettent de la lumière grâce à la recombinaison par rayonnement intracristallin des porteurs de charge (électrons et trous). Cette propriété confère aux LED une efficacité quantique élevée, d’excellentes performances en matière de gradation et de commutation, ainsi qu’une contrôlabilité optique au niveau de la source.

Cependant, les performances et la durée de vie des LED sont étroitement liées aux propriétés électriques (courant, tension, puissance) et thermiques (température de jonction) de la structure semi-conductrice composée, qui créent des régions actives pour le déclenchement de l’effet d’électroluminescence injecté.

Pour que les LED atteignent leur valeur prévue dans les applications du monde réel, le luminaire doit créer et maintenir un environnement de fonctionnement compatible qui assure une régulation adéquate du courant d’attaque, une gestion thermique, une ingénierie mécanique et un contrôle optique pour la LED.


L’aspect physique de l’LED haute baie lumière peut varier considérablement, mais les éléments essentiels d’un système LED haute performance ne changent jamais.

Les éléments formels des systèmes traditionnels d’éclairage de grande hauteur sont des conceptions à base de lampes qui ne parviennent pas à tirer parti des caractéristiques uniques et à relever les défis de conception associés à la technologie LED.

Les systèmes LED avancés se caractérisent généralement par une intégration physique avancée des LED avec les dissipateurs thermiques et les systèmes optiques, ce qui améliore les performances du chemin thermique et maximise l’efficacité et l’efficience de la transmission optique. La conception intégrée des systèmes LED haute baie lumière se présente finalement sous deux formes structurelles : entièrement intégrée et modulaire. Un LED haute baie lumière entièrement intégré émet de la lumière à partir d’un seul ensemble optique composé d’un dissipateur thermique, d’une matrice de LEDs disposées sur une carte de circuit imprimé à noyau métallique (MCPCB) et d’une optique secondaire.

Les versions plus puissantes peuvent contenir plusieurs réseaux de LED. Les luminaires à LED intégrés de forme circulaire sont souvent désignés par le terme UFO LED Haute Baie Lumière.

Le système modulaire est un assemblage de moteurs LED modulaires. Chaque moteur LED modulaire est construit avec les mêmes composants optiques qu’un luminaire LED entièrement intégré, mais possède un facteur de forme qui facilite l’intégration modulaire. La conception modulaire offre l’évolutivité d’un ensemble de luminaires et la souplesse nécessaire pour adapter la distribution optique aux exigences de l’application.


La plupart des applications d’éclairage sportif nécessitent des luminaires de grande hauteur conçus pour une distribution directe de l’éclairage. La distribution des systèmes d’éclairage direct varie de large à concentrée.

Des distributions de faisceau plus étroites peuvent être utilisées pour des installations de grande hauteur ou pour des applications nécessitant un excellent contrôle de l’éblouissement. La distribution lumineuse de LED Haute Baie Lumière est généralement contrôlée par une optique secondaire qui est montée de manière à extraire la lumière directement de la source lumineuse et à produire une distribution lumineuse précise.